100_3205

Quand au retour d'une promenade, mon pêcheur de fils décide avec sa Tatiebiche de trouver un aquarium pour loger ses poissons, nous jouons le jeu... jusqu'à ce que, voyant son insistance à nous parler d'eux - "Viens voir les poissons, maman !" - ses régulières visites à la cuisine pour admirer, les yeux brillants de joie et d'enthousiasme, ses poissons, nous finissons par comprendre que Monsieur Fripouille est persuadé d'avoir affaire à de vrais poissons...

Alors nous voilà bêtement émues devant son bonheur simple, émerveillées par son innocence. Et un peu embêtées de devoir ramener son joli rêve au rang de feuilles mortes.

Comme dirait l'autre, il en faut peu, oui vraiment très peu pour être heureux.